Le sport à la télévision en France

La diffusion et l’émergence du sport à la télévision

À la télévision, la diffusion du sport en clair reste assez limitée et pas suffisamment diversifiée. Les droits sportifs des événements de prestige vont progressivement échapper aux diffuseurs historiques.
Cependant, le paysage sportif et audiovisuel risque d’être différent de celui qu’on a aujourd’hui à l’avenir.
Une minorité de foyers abonnés à des bouquets “premium” payants bénéficient aujourd’hui des retransmissions sportives les plus attractives. En terme de diversités des disciplines des différentes pratiques sportives, les chaînes généralistes diffusées en clair affichent une faible ouverture.

Cependant, les retransmissions sportives à la télévision française affichent des chiffres d’audience élevés. Ce qui montre que le sport joue un rôle important aujourd’hui.
La concurrence est rude entre les chaines TV pour diffuser l’exclusivité.  Aujourd’hui, les événements sportifs engendrent une “envolée” des prix de droits de retransmission TV.
Le sport, élément central de la culture populaire grâce à sa diffusion audiovisuelle permet d’encourager les pratiques sportives et de faire partager émotions et espoirs autour de talents individuels et collectifs.
Ainsi l’exposition d’une diversité des disciplines et pratique telle que le sport paralympique est remise en cause aujourd’hui. Une situation qui installe une inégalité nuisible au développement et à la promotion du sport.

 

L’émergence du sport à la télévision

L’émergence du sport à la télévision peut se mesurer par des critères bien précis.
Des critères comme l’augmentation de la fréquentation du public mais aussi l’augmentation du nombre de pratiquants et licenciés en France.
Le rugby ou le football font parti des disciplines sportives féminines dites “émergentes” ces dernières années. Le handball, la natation ou le canoé-kayak sont aussi concernées.
Parallèlement à cela, des disciplines sportives sont reconnues de “haut niveau” par les instances sportives nationales. Ces disciplines ne figurent aujourd’hui pas parmi les rendez-vous olympiques et sont ainsi pratiquement “invisibles” à la télévision.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *